RACHAT DE CRÉANCES

OBJECTIFS D’AFFAIRES

Le produit rachat de créances permet de mettre à disposition des PME, de la trésorerie immédiate contre rachat des créances dont elles disposent sur l’Etat, des institutions ou entreprises crédibles. Il s’agit aussi et surtout de répondre aux besoins de liquidités des entreprises éligibles et développer et diversifier le portefeuille de crédit.

CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

La créance éligible doit être saine et de moins de (3) trois mois. Elle doit être détenue sur des entreprises ou institutions crédibles classées hors risques. Les conditions de prestations doivent être régulières et attestées par une lettre ou bon de commande ferme, un bon de travail ou bordereau de livraison et une facture avec accusé de réception.

CLIENTELE CIBLE

Le rachat de créances est destiné aux sociétés régulièrement constituées et opérant dans le secteur de BTP, de distributions agro-alimentaires, de livraison de fournitures et de prestations de services sur un contrat à termes.

STRATEGIES DE VENTE

  • Communication et formation des chefs d’agence et chargés de clientèle sur le produit ;
  • Analyse du portefeuille clients pour répertorier les PME éligibles ;
  • Visites clientèles, présentations et communications sur le produit ;
  • Elaboration de supports de communication pour la prospection de nouveaux clients.

CONDITIONS GENERALES DE VENTES

Conditions de base

Conditions spécifiques

  • Avoir un compte à FINAM
  • Présenter les justificatifs de la créance :
    • Lettre ou bon de commande
    • Copie des conventions ou contrats
    • Factures des travaux certifiés avec accusé de réception
    • Rapport ou bon de livraison provisoire ou définitif
  • Montant minimum : 10.000.000 FCFA
  • Durée : 6 à 12 mois
  • Taux : 24% par an
  • Frais de dossier : 1 % de la créance
  • Pénalité de non-respect d’échéance : 5 % du montant échu
  • Garanties :
    • Nantissement du matériel d’exploitation
    • Caution financière 20 %
    • Caution solidaire du dirigeant
    • Domiciliation de la totalité de la créance,
    • Contrat tripartite

NB : d’autres sûretés réelles peuvent être exigées en cas de crédit dont le montant est supérieur à 10 millions pour la couverture du reliquat.